Edito

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du management de crise vers un management de la transformation !

 

Nous voilà aujourd'hui dans une ère de transition, celle d’une reprise ambivalente, caractérisée à la fois par la joie de retrouver ses proches, ses collaborateurs, ses clients, ses partenaires… mais aussi avec l’omniprésence d’incertitudes et de risques. La seule et unique conviction est le changement qui s’est opéré qui a laissé au passé certains sujets pour laisser place à de nouveaux.

Comme nous le savons, toute crise est porteuse de risques et d’opportunités, et il appartient à nous dirigeants de prendre le temps de faire le bilan des aspects positifs, et des sujets qui nous interrogent fortement, des apprentissages individuels et collectifs.

Cette période n’est pas assurément un retour en arrière, mais plutôt un bond en avant, avec une accélération des transformations déjà en cours et des conséquences organisationnelles et managériales. Souhaitons-nous impulser de nouvelles pratiques ? Habitudes de travail ? De nouveaux objectifs ? Voire de nouvelles modalités de communication ?

 

Aujourd'hui, nos entreprises et nos organisations ont déjà commencé à traverser un nouveau chemin « autrement », pas à pas, ici et maintenant.

Ce que je constate à ce jour, est que nous sommes dans une période où la grande majorité des entrepreneurs ont développé les expérimentations. Les apprentissages sont diversifiés, et pour certains surprenants.

Pour nous dirigeants, nous avons bien souvent l’envie de capitaliser sur ce qui a fait ses preuves. Nous avons, nous aussi durant le pic de crise, manifesté notre volonté et notre capacité à nous remettre en cause, dans notre fonctionnement professionnel et personnel. Car soulignons ici, que nous soyons une femme ou un homme, nous avons été bousculés dans nos propres modes d’existence et d’épanouissement.

Nous avons, aujourd'hui nous aussi les questions personnelles de sortie de crise, quant à notre raison d’être, le sens de nos missions, nos envies pour être efficient demain. Notre leadership revisité ces dernières semaines sera plus que jamais un puissant catalyseur de changement collectif.

Nos formidables capacités à créer, innover, s’interroger pour réinventer demain, pour peu que nous le partagions de manière authentique viendront sans aucun doute accélérer les transformations demain.

 

Certes comme nous le lisons dans de nombreux articles ces derniers jours : Comment prendre nos décisions dans l’incertitude et le risque ?

La période que nous traversons peut paralyser nos prises de décision.

Peut-être préférons-nous agir uniquement lorsque nous disposerons de toutes les informations nécessaires. Sauf qu’en situation d’incertitude, cela est impossible car de nouvelles informations remettent perpétuellement en cause ce que l’on prenait pour acquis. Cette difficulté à agir face à l’amplitude des changements en cours peut affecter directement notre capacité de résilience. L’effectuation ne permet-elle pas justement dans cette période de nous sentir plus libre ? L’attitude de l’effectuation, ne nous permet-elle pas en cette période plus que jamais de faire émerger et capturer de nouvelles opportunités ?

Vous vous posez des questions actuellement ? Vous êtes seul dans votre réflexion ? Vous souhaitez connaître les bénéfices d’un accompagnement,

contactez-moi : karine@bonoconsiglio.com

 

bien chaleureusement

Karine BONO

 

conseil accompagnement au changement transmission reprise céder coaching dirigeants  Toulouse  PME entreprises familiales gestion des résistances au changement transformations organisation formations leaders  managers capital humain entrepreneurs PME  leadership  management de proximité innovation organisation  accompagnement changement coaching  dirigeants  chef d'entreprise conseil organisation conduite du changement reprise d entreprise  transformation  entreprise  Toulouse Occitanie Italie BONO